Quotidien : le journaliste Hugo Clément quitte l’émission de TMC !

0
Hugo Clément
Crédit photo © CAPTURE TMC

Le journaliste Hugo Clément très apprécié des téléspectateurs de Quotidien rejoindra début 2018 la rédaction du site culturel Konbini.

Quotidien perd encore l’un de ses chroniqueurs vedette. Ce dimanche 19 novembre 2017, le producteur du talk-show de TMC mené par Yann Barthes, a annoncé dans un tweet la fin de sa collaboration avec Hugo Clément. Comme Bangumi l’explique, le journaliste quittera l’équipe dès la fin de l’année 2017.

>> Mon plus beau noël (TF1) : Valérie Damidot à la tête d’un concours le 27 novembre

La société fondée par Laurent Bon et Yann Barthès indique le message suivant : « Après deux saisons au sein du Petit Journal et de Quotidien, Hugo Clément va quitter Bangumi à la fin de l’année 2017. On lui souhaite bonne chance dans ses nouveaux projets ». Reste à savoir si ce départ était déjà prévu en amont ou s’il y avait de l’eau dans le gaz entre les deux partis.


Ce n’est que quelques minutes plus tard qu’Hugo Clément s’est muni de son compte pour confirmer la nouvelle. Il affirme avoir de nouvelles ambitions pour 2018 : « Merci Bangumi pour ces 2 ans et demi qui m’ont beaucoup apporté ! J’ai décidé de me lancer dans un nouveau super projet en 2018. Merci à tous pour vos gentils messages ». 

>> Une famille formidable revient le… sur TF1 pour une saison 14

Et pour cause, selon les informations du Parisien/Aujourd’hui en France, le reporter de 28 ans devrait rejoindre les rangs de la rédaction du site de pop culture à succès Konbini France dans lequel des reportages politiques devraient lui être confiés.

Quotidien compte ainsi un troisième départ après celui de Camille Crosnier partie rejoindre l’émission 28 minutes sur Arte et Panayotis Pascot. Enfin, le programme du canal 10 de la TNT reste très fort dans l’ensemble depuis le début de la saison. Il reste leader devant le talk-show principal Touche pas à mon poste animé par Cyril Hanouna sur C8.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici