Quel bilan en cette fin de semaine pour The Wall ?

0
Christophe Dechavanne - The Wall
Crédit photo : © Capture TF1/EndemolShine France

TF1 termine son année en beauté avec les résultats de The Wall manifestement positifs. La chaîne peut donc commencer 2018 sous un angle serein. 

C’était le nouveau pari de TF1 au mois de février dernier. Le jeu The Wall, face au mur avec Christophe Dechavanne était diffusé en access prime-time, plus précisément à 19 h 05. Si les scores ont été très bons au début de son lancement dans cette case, ces derniers se sont ensuite affaiblis. Au mois de juillet, l’émission laissait place au soap-opéra Demain nous appartient. De retour sur la Une depuis ce lundi 25 décembre 2017, l’émission semble opérer un bon virage. Qui plus est, à un horaire peu habituel depuis 2014.

>> TF1 : Sandrine Quétier quitte la chaîne

Pour ces nouveaux numéros tournés en juin dernier, la chaîne et la production EndemolShine France ont voulu implanter plus d’humeur et toujours plus de suspens. Une décision qui amène plus d’interactivité entre les joueurs et l’animateur et qui crée moins de froideur. Durant toute cette semaine, The Wall a rassemblé une moyenne de 3 046 000 téléspectateurs (18,7% de part d’audience). Une audience moyenne qui a de quoi faire plaisir à TF1 en cette dernière semaine de l’année 2018.

>> Les innocents (TF1) : Odile Vuillemin héroïne d’une série dramatique le 11 janvier

Une bien belle performance quand on sait que TF1 mise désormais sur la case du 18 h 30 – 19 h 20. Ce résultat est aussi un bon tremplin pour le programme suivant, qui n’est autre que son feuilleton quotidien, Demain nous appartient.

>> Sam : Natacha Lindinger remplace Mathilde Seigner dès le 8 janvier sur TF1

Pour la première fois depuis sa mise à l’antenne, The Wall s’installera ce samedi 30 décembre en prime-time sur TF1. Des célébrités comme Agustin Galiana et Philippe Bas, Marc Lavoine et Jeanfi Janssens joueront pour une association : Mon cartable connecté. Ils seront rejoints par le couple Raymond Domenech et Estelle Denis.

Laisser un commentaire