Europe 1 : la station arrête « Bonjour la France » de Daphné Bürki

0
Bonjour la France - Daphné Bürki - Arrêt - Europe 1
Crédit photo : © Capture Europe 1/Dailymotion

Daphné Bürki cède sa place la saison prochaine. L’animatrice présentait du lundi au vendredi, Bonjour la France entre 10 h et 12 h.

L’émission aura duré qu’une seule et unique saison. Lancée au mois d’août 2017, Bonjour la France va tirer sa révérence dans quelques semaines sur Europe 1. Ce n’est ni plus ni moins l’animatrice de la tranche qui a fait cette révélation. Effectivement, ce jeudi 31 mai dans l’après-midi, Daphné Bürki a annoncé à ses followers que « Bonjour la France » ne franchira pas le cap de la seconde saison.

Son émission matinale, construite avec « l’ancienne équipe dirigeante d’Europe 1 ne sera pas reconduite à la rentrée » prochaine malgré « des résultats d’audience extrêmement prometteurs tout au long de la saison » selon elle. Cet arrêt met aussi pas mal de chroniqueurs sur le carreau. Par exemple, on notera Ariel Wizman, Mathilde Terrier ou encore Bertrand Chameroy. Cette petite bande bien sympathique a tout de même su marqué de son emprunte cette émission à valeur positive. Par la même occasion, Daphné Bürki tenait à faire savoir qu’une autre case aurait pu lui être confiée, mais cela n’aurait pas été « compatible avec [ses] engagements en télévision » dit-t-elle.

Bonjour La France, l’une des premières victimes

Bonjour la France était une sorte de première en radio pour Daphné Bürki. Cette dernière tient à faire remarquer d’avoir « donn(é) la parole aux auditeurs sur de nombreux sujets de société ». Au fur et à mesure de la saison, elle et son équipe on « tissé un lien de plus en plus fort » avec les auditeurs.

Sur la dernière vague relevée en avril, Bonjour la France passionnait 446 000 auditeurs. Un score supérieur à l’an passé ou le programme précédent attirait 441 000 habitués à la même période.

Enfin, cet arrêt intervient alors que depuis le 22 mai, Laurent Guimier a remplacé Frédéric Schlesinger à la tête de la station. D’autres surprises devraient rythmer les prochaines semaines. Europe 1 étant toujours fragile actuellement, de nombreux changements (encore) sont prévus pour la rentrée prochaine. À force de tout ce « bougisme », la radio pourrait perdre les auditeurs qui lui reste… À moins que la mayonnaise ne prenne…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.