Vincent Giboulot | Médiazap TV

Un candidat a été éliminé lors de cet épisode inédit.

La semaine dernière, 2,5 millions de téléspectateurs étaient rivés devant leur écran pour suivre l’épisode 8 de “Top Chef”. Hier soir, mercredi 22 mars 2017, le programme culinaire présenté par Stéphane Rotenberg a fait saliver 2,7 millions de téléspectateurs.

L’épisode inédit produit par Studio 89 mettait en scène les candidats encore en lice. Chaque binôme devait en 48 heures, créer de toute pièce son propre restaurant lors de la première épreuve. Chaque chef avait la possibilité de les espionner sur un écran mis à leur disposition. La bataille n’est pas jouée d’avance, tout le monde veut le même restaurant. La brigade d’Hélène Darroze composée de Giacinta et Alexis s’impose et parvient à s’emparer du restaurant moderne. Le restaurant oriental est attribué à l’équipe de Philippe Etchebest, soit à Jean-François et Franck. Enfin, la brigade de Michel Sarran avec Julien et Jérémie, décroche le rustique.

Equipe Sarran

L’équipe de Michel Sarran veut aller à “L’essentiel”. C’est ainsi qu’ils veulent baptiser leur restaurant qui s’appuiera sur le thème de la nature. S’ils ont encore jamais travaillé ensemble, les deux cuisiniers ont des idées qui les rassemblent. Pour les aider en cuisine et pour la préparation du restaurant, c’est Guillaume, candidat éliminé il y a quelques semaines qui a été appelé. Il décide pour faire enrager ses camarades de mettre tous les éléments achetés (tableaux, porte-manteau…) qui ne lui convient pas, dans les toilettes. Pour le menu, le choix de la tête de veau dans leur plat n’a pas convaincu leur chef de brigade situé derrière son écran de contrôle. Il débarque ensuite dans le restaurant pour leur coller un avertissement.

L’avis des clients : “l’essentiel de l’horreur ? dit un habitant de la ville. “C’est pas chaleureux” dit un autre. Côté menu, “ça pousse à la curiosité”, “c’est un menu virile”, voilà les éléments pour qualifier le restaurant de la brigade Sarran. L’équipe obtient 10 points et est donc toujours dans la compétition, la dégustation va débuter...

  • Les quatre chefs : Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Jean-François Piège et Michel Sarran ainsi que des clients, dégustent. La critique tombe : plat pas assez chaud et visuel moyen. Si la boîte de conserve dans un restaurant n’est pas la bienvenue dans l’assiette pour Piège, la tête de veau fonctionne très bien en bouche sauf pour l’une des clientes qui recrache après l’énoncé du plat ! Jean-François Piège et Philippe Etchebest coincent sur le désert.

Equipe Darroze

Giacinta et Alexis, eux, misent sur une rôtisserie appelée “Chez Babette” avec un buffet à l’aspect bonne franquette. Mais Alexis partit faire des trouvailles de son côté, a décidé pour la décoration de prendre trois têtes empaillées d’animaux pour rappeler le thème. Cela n’est pas au goût de sa collègue qui préfère ne pas mettre la tête de rhinocéros dans le restaurant. Ils s’activent ensuite toute la nuit à peindre les murs de l’établissement, qui doit ouvrir dans quelques heures… Maximilien qui était l’éliminé de l’épisode 8 est de retour pour les aider dans leurs tâches. Le comportement blagueur de Maxillien commence déjà à exaspérer Giacinta qui elle est dans le feu de l’action et pense avant tout à la compétition qu’à la rigolade.

L’avis des clients : “j’aime pas ça” dit une cliente par rapport au service, “le dessert est parfait”, j’aime le menu, j’aime tout”. L’équipe obtient 10 points et son donc toujours dans la compétition, la dégustation va débuter.

  • Les quatre chefs : Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Jean-François Piège et Michel Sarran ainsi que des clients dégustent. L’accueil souriant de Giacinta fait plaisir aux chefs qui sont également séduits par la décoration. Une première assiette “simpliste” pour Darroze mais qui attise la curiosité et qui reste gourmand. Même si le cochon est bien cuit, un bémol est à noter au niveau des garnitures. Pour le dessert, les plats sont longs à arriver et l’ambiance n’est plus au beau fixe que ce soit en salle ou en cuisine. Le visuel ne satisfait pas, à première vue mais le dessert est bon !

Equipe Etchebest

De leur côté, Jean-François et Franck (brigade Etchebest) ne sont pas sur la même longueur d’onde. Si Jean-François veut partir sur le thème de la brocante, ce n’est pas du tout l’idée de Franck qui lui veut partir sur l’aspect vintage chic. Le duo n’arrive pas à se mettre d’accord et après leurs courses chacun de leurs côtés, ils découvrent ce que l’un et l’autre ont acheté et là… c’est le clash ! Un ancien candidat en la personne de Carl Dutting fera équipe avec eux. La tension reste tout de même palpable entre les deux principaux candidats. L’un sera plus concentré sur la décoration en l’occurrence Jean-François, l’autre sur la cuisine (Franck). Mais ce dernier compte bien faire son mea-culpa et est confus après que Philippe Etchebest est donné son avis sur la décoration qu’il trouve maîtrisée.

L’avis des clients : “ça donne envie d’ouvrir la porte” dit l’un des habitants de la ville venu manger dans le restaurant de Jean-François et Franck. “l’endroit me donne plus envie que la carte” dit un autre client. L’équipe obtient 2 points et passe donc par la case dernière chance.

À la fin de l’épreuve, c’est la brigade de Michel Sarran qui se qualifie. L’équipe d’Hélène Darroze rejoint la team de Philippe Etchebest en dernière chance.

La dernière chance : séduire les membres du jury en une bouchée à base de pommes de terres.

Jean-François, Franck, Giacinta et Alexis s’affrontent. À la fin de cette ultime épreuve de l’épisode 9, les jurés établissent le résultat. C’est Alexis qui est éliminé de la compétition une semaine après Maximilien. Coup dur pour la chef Hélène Darroze.

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Fermer
Profils sociaux
Fermer