Top chef 2017Vincent Giboulot | Médiazap TV

Découvrez tout de suite un récapitulatif du onzième épisode de “Top Chef” ainsi que le candidat éliminé.

Hier soir, les candidats étaient tous réunit en quart de finale de “Top Chef”. L’émission s’est vue être regardée par 2,74 millions de fans sur M6. Un score encore en hausse par rapport à la semaine précédente.

Première épreuve

La soirée débute avec la première épreuve. Une épreuve particulièrement difficile puisque les cuisiniers professionnels seront jugés à l’aveugle par cinq inspecteurs du guide Michelin dit aussi “guide rouge”. Dans le noir, pour préserver l’anonymat, ils doivent déguster les plats des différents candidats puis leur attribuer une note qui seront ensuite prononcées par la directrice du Guide Michelin.

Equipe Etchebest 

Franck de la brigade de Philippe Etchebest est le premier à passer en cuisine. Ce dernier est très concentré et cela fait plaisir à son chef qui croit vraiment en lui. Franck part confiant et prépare le plat suivant : “volaille, sucrine braisée, oignons et mousse de pommes de terre au raifort, ailerons, gras de cuisses, bouillons de pain torréfié, toast d’abats”.

Impression : accompagné de Phillippe Etchebest il se rend en coulisses pour découvrir sur l’écran les juges plongés dans le noir ainsi que les critiques qui ressortent de sa confection. Bon point pour lui, tous semblent très emballés par son plat. “Je pleure de joie” dit même l’un d’entre eux en découvrant le visuel de l’assiette. En bouche l’avis ne fait pas basculer la tendance, pire encore il ne fait que s’améliorer “peut-on finir les plats ?” dit un autre membre des inspecteurs du guide. Bonne note en prévision pour Franck !


Equipe Sarran

À l’attaque ! Le deuxième candidat qui s’installe derrière les fourneaux est Julien de la brigade de Michel Sarran. Il choisit l’improvisation et non un plat signature. Il le dit lui-même, il n’a jamais fait cette recette ! La chose à ne pas louper, c’est la cuisson du cabillaud ! Sa réalisation sera : un cabillaud confit à l’huile d’olive, une brunoise de cèpes, velouté de cresson et une pizza soufflée au tarama. Celle-ci va-t-elle emballer les inspecteurs du guide rouge ? Plus que jamais, Julien veut convaincre et se battre pour ses enfants qu’il n’a pas vu depuis plusieurs semaines.

Impression :  Il visionne en compagnie de Michel Sarran les avis des jurés. Les mots qui décrivent son plat sont : “appétissant”, “remarquable”, “envie de piquer et croquer”. Au goût, la cuisson du poisson s’avère parfaite, un bémol peut-être, il manque de la texture et du punch !


C’est désormais autour de Jérémie, il veut faire découvrir une spécialité de sa région, la région Rhône-Alpe, ce qui est une très bonne idée pour Michel Sarran. “Ballottine de volaille, bisque d’écrevisses, butternutt en deux textures et noix” est son choix. Pour améliorer sa recette Jérémie n’hésite pas à se remettre en question mais le temps presse. Il est temps pour lui de procéder au dressage de ses assiettes. Rottenberg signale la fin du temps, place à la dégustation !

Impression : Pour les juges, le visuel s’avère être moderne  et les assiettes sont lisibles. Que dire du plat dans son ensemble ? Les membres du guide Michelin ressentent que le candidat a voulu les emmener dans son univers. La fausse note, la cuisson de sa ballottine de volaille. Jérémie avait d’ailleurs hésiter à remettre ce produit un peu plus longtemps à cuir.  Aïe !


Equipe Darroze

La seule fille toujours en lice c’est Giacinta de la brigade d’Hélène Darroze. Elle tente de faire un “sablé à l’oignon, céleri rôti avec carottes blanches farcies de crème chèvre-noisette, sorbet céleri, espuma de panais et fève tonka”. Ce projet ravi sa chef, toujours présente pour la mener de l’avant. La candidate s’applique à faire son sablé, un sablé qu’elle trouve… trop sablé. Si elle ne le réussit pas, cela peut fausser sa composition d’autant plus que celui-ci est la base de sa tarte. Giacinta garde son sang froid et le stress ne prend pas le dessus. Après cuisson elle se précipite sur les sablés qui ne sont pas encore refroidis. Et là, c’est drame ! Giacinta casse l’un de ses sablés !  Organisée, elle tente de rattraper son coup.

Impression : Il y a une prise de risque, un plat intrigant. “J’apprécie beaucoup le sablé au célleri qui apporte de la fraîcheur” explique l’un des membres du jury.

La directrice générale du guide rouge, informe les candidats des points qu’ils ont obtenus. Le verdict tombe, la première place est attribuée à Franck, il remporte 4 points. Le candidat qui obtient trois points est Jérémie. La troisième place et les deux points sont attribués à Julien ! C’est la douche froide pour Giacinta qui grappille seulement deux points.

Seconde épreuve

L’enjeu pour les professionnels de la cuisine ? Réinterpréter une recette traditionnelle pour la rendre digne des plus grandes tables gastronomiques. C’est le chef  3 étoiles Pierre Gagnaire qui attribuera les points en fin de course. Moules frites pour Franck, endives au jambon pour Julien, ratatouille pour Giacinta et brandade de morue pour Jérémie. Ils sont tous fixés, à eux désormais de sortir un plat qui leur permettra de se démarquer.

Julien, lui, part sur une recette avec des endives à la fois cuites et crues. “Endives en deux textures, soupe de jambon, brunoise de jambon et chips de pommes de terre”. Complètement perdu, il se doit de trouver une solution. Un déclic survient ! Son envie, rester dans la compétition et battre ses concurrents.

De son côté, Franck, revisite les moules frites et décide de travailler sur une “moule marinière façon asiatique avec pommes de terres glacées, bouillon gingembre, coriandre et citronnelle”. Pierre Gagnaire tient à goûter le bouillon gingembre de Franck. La réaction fait peur au candidat mais le chef tient à le rassurer “c’est excellent” dit-il.

Giacinta elle planche sur une reprise de la ratatouille. Elle s’intéresse à un “caviar d’aubergine et oignon compoté, courgettes marinées au citron, sorbet tomate-poivron”.

En ce qui concerne Jérémie, il revisite la brandade de morue. Un plat qu’il n’a jamais travaillé et peu mangé. Il décide de se lancer sur une “brandade de morue et céleri-rave en deux textures”. Concernant son dressage il veut quelque chose de linéaire ce qui ne plaît pas temps au chef trois étoiles. Plus que quelques secondes avant la fin de l’épreuve…

À l’issue de la dégustation voici les points attribués à chacun

Les points :

Giacinta – 2 points + 2 points de la première épreuve

Jérémie – 1 points + 3 points de la première épreuve

Julien – 4 points + 2 points de la première épreuve

Franck – 3 points + les 4 points de la première épreuve (qualifié pour les demi-finales)

C’est donc Franck qui se qualifie d’office pour les demi-finales, pour les trois autres, c’est l’heure de la dernière chance.

Dernière chance

Pour cette ultime épreuve de la soirée, les candidats devaient mettre à l’honneur le poireau au cœur de l’assiette. Tous ont de l’idée mais seuls deux d’entre eux pourront gravir la montagne et se qualifier pour les demi-finales qui se joueront la semaine prochaine. Pour déterminer le plat le moins convaincant, Philippe Etchebest, Michel Sarran, Jean-François Piège et Hélène Darroze vont déguster chaque assiette à l’aveugle.

Enfin, le verdict tombe. Le candidat éliminé et qui rend son tablier est Giacinta, candidate de la brigade d’Hélène Darroze. Elle peut se féliciter d’avoir atteint cette étape du concours culinaire, de plus il s’agissait de la seule fille encore dans la compétition. De plus, les cuisines perdent une grande cuisinière aux portes de la demi-finale. Vous l’aurez compris, c’est donc une demi-finale 100% masculine qui se jouera mercredi 12 avril à 21 h sur M6 !

Top chef 2017 - Giacinta
© Capture d’écran M6

 

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Fermer
Profils sociaux
Fermer