Audiences : Plus bas historique pour “Les Victoires de la Musique”, “Diversion” leader

0
Les Victoires de la musique 2019 audiences diversion Arthur Commissaire Magellan NCIS 8 février
Daphné Bürki hier soir aux commandes de la cérémonie des Victoires de la Musique 2019 en direct de la Seine Musicale de Paris - Crédit photo : ©Bernard BARBEREAU/FTV

La cérémonie des “Victoires de la Musique” sur France 2 a fait un score catastrophique ce 8 février, loin derrière un “Diversion” en petite forme.

Audiences TV du vendredi 8 février 2019 – C’est loupé pour France 2 si la chaîne espérait gagner la course à l’audimat avec ses Victoires de la Musique”. L’émission, présentée par Daphné Bürki pour la deuxième année consécutive a eu du mal à satisfaire les téléspectateurs. Autant l’an dernier, le programme de variétés réunissait 2,82 millions de personnes (16,2 % de PDA), autant hier soir, la cérémonie produite par Morgane Production a été plébiscité par 2,03 millions de Français et 13 % du public. Il s’agit là du pire score historique de la cérémonie. Le dernier remontant à 2,2 millions de téléspectateurs en 2017 avec le duo Thomas Thouroude et Bruno Guillon.

Arthur leader

Ce vendredi soir était aussi marqué par le retour du divertissement “Diversion” sur TF1. L’émission de magie produite par Satisfaction! The Television Agency et animée par Arthur a séduit 3,03 millions de fans. Le programme est premier des audiences de la télévision en prime-time malgré une sage performance.

>>> Je suis une célébrité, sortez-moi de là (TF1) : animateurs, casting, ce qu’il faut savoir

France 3 se classe juste derrière avec 2,82 millions d’individus (13,1 % de part de marché) réunis devant la rediffusion de la série “Commissaire Magellan”. Ensuite, au pied du podium, on retrouve M6 avec “NCIS”. L’épisode “Le témoin X” a captivé 2,76 millions d’amateurs (12,4 % de PDA).

>>> Netflix : les sorties films et séries du mois de février 2019

Enfin, Arte est gagnante des autres chaînes du paysage audiovisuel français. Le téléfilm dramatique “Tuer un homme” a pu compter sur la présence de 902 000 individus (4,1 % de PDA).