L’animateur de RTL, Marc-Olivier Fogiel succède officiellement à Hervé Beroud à la tête de BFMTV. Ce dernier est nommé à un nouveau poste.Crédit photo : © Capture France 2.

L’animateur de RTL, Marc-Olivier Fogiel succède officiellement à Hervé Béroud à la tête de BFMTV. Ce dernier est nommé à un nouveau poste.

Nous sommes fin avril et le mercato est officiellement lancé. Ce week-end, le journal du Dimanche évoquait dans ses colonnes la possible arrivée de Marc-Olivier Fogiel, pilier de la radio RTL, à la direction de la chaîne d’information BFMTV. Ce mercredi, dans un communiqué, Alain Weill, Président directeur général du groupe Altice France, a officialisé la nouvelle en annonçant la nomination du journaliste en tant que directeur général de BFMTV.

Marc-Olivier Fogiel succède ainsi à Hervé Béroud et prendra ses fonctions “à compter de début juillet 2019” peut-on lire. Ces derniers mois, les reporters de la chaîne info ont dû faire face à l’hostilité voire plus, à la violence de certains manifestants des Gilets Jaunes sur le terrain. Marc-Olivier Fogiel devra donc épauler ses équipes et par ailleurs redorer l’image du canal 15 auprès des dénigreurs. Qu’elle soit critiquée de par son traitement, BFMTV reste la chaîne de référence. Une machine puissante dans le paysage audiovisuel français. Créée en 2005, de nombreux visages et voix restent sa pierre angulaire. On citera par exemple Ruth Elkrief, qui fut la personnalité à présenter le premier journal de BFMTV en novembre de la même année. Florence Duprat, Jean-Jacques Bourdin et ses interviews politiques musclées, ou encore Christophe Delay.

BFMTV, statut de première chaîne d’info

Plus que jamais, sa priorité reste le direct comme le scande son premier slogan. Installée sur tous les supports numériques, elle est devenue en l’espace de quelques années un reflex pour les téléspectateurs. En témoigne le récent événement de l’incendie de Notre-Dame regardé par 1,28 million de Français en moyenne. Ces scores ont permis à BFMTV d’être cinquième chaîne derrière les historiques, avec un pic d’audience à 2,5 millions de personnes en cours de soirée.

Marc-O, récupère ainsi un média de télévision à la forme olympique, mais devra garder la même énergie que son prédécesseur. L’objectif premier, restant de fidéliser tout en améliorant le traitement de l’information. Un lourd défi que l’ancien matinalier d’Europe 1 prend comme “un nouveau chapitre professionnel”. Pour sa part, Hervé Béroud, “qui a conduit avec succès la formidable croissance de BFMTV“, vient d’être nommé Directeur général délégué de Altice Média. Il sera alors en charge de l’information et du sport du pôle audiovisuel.

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Fermer
Profils sociaux
Fermer